Kitcar.fr: le seul site Français 100% Kitcars et répliques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réplique Donkervoort: l'école de la patience...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Dim 3 Sep 2006 - 21:30

En juillet 1994, âgé de 20 ans, j'ai décidé de démarrer la construction, après des mois de croquis, de plans, de mises au point, cela a commencé par de gros tas de tubes ramenés chez un copain dans ma fidèle Quatrelle...



Sur un marbre de fabrication maison en énormes tubes rectangle rectifiés la construction débute, tout d'abord avec l'assemblage du fond du châssis qui servira de base à toute la suite.



Quelques journées de travail plus tard -très longues parfois- le fond du châssis est terminé, il est soigneusement écarté en attendant la suite.



Commence alors la fabrication de la partie haute du châssis que l'on assemblera ensuite sur le fond à l'aide serre-joints.



L'assemblage des deux parties s'effectue sans trop de difficultés, ni déformations, tout en commençant la mise en place des renforts diagonaux en tubes ronds, l'ajustage est parfois extrêmement long et je ne compte pas les heures passées à meuler, voire à jouer de la lime pour un résultat nickel...



Là encore malgré quelques frayeurs ça avance pas mal, le châssis prend forme avec en autre l'installation et l'ajustage des tubes cintrés formant l'arrière de celui-ci.



Le châssis, ou plutôt l'assemblage des tubes du châssis est presque terminé, ne reste que les deux morceaux à l'extrême avant, les plus durs à réaliser: trois angles différents à chaque extrémité...



Déjà deux ans de passé, au fil du temps on greffe quelques pattes, quelques supports, on cherche on improvise, on ajuste, puis vient l'étape cruciale: la présentation du moteur et la soudure des supports de celui-ci.



Apparemment les calculs étaient justes ! Malgré l'étroitesse de l'espace restant entre châssis et mécanique à certains endroits, tout est ok !

Revenir en haut Aller en bas
racingnokia
habitué
avatar

Nombre de messages : 1041
Age : 63
Localisation : région Lyonnaise
Emploi : gérant SARL
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Dim 3 Sep 2006 - 21:38

Joli bouleau ! c'est la rouge que l'on voit ? La suite des operations STP. On adore ce genre de photos.
Revenir en haut Aller en bas
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Dim 3 Sep 2006 - 21:52

En mai 1997, le temps passe vite, c'est terrible... j'attaque la fabrication des trains avt et arr, là encore beaucoup de difficultés à trouver les bons conseils, la doc, la matière à utiliser... Finalement j'attaque avec la découpe et l'ajustage des morceaux qui formeront les triangles et les porte-moyeux.



Après des semaines de coupes et d'ajustages l'ami Cleude se charge de la soudure des triangles au TIG, ceci à l'aide de gabarits maousse costauds pour éviter les déformations...



L'étape suivante consiste à ajuster les pattes et supports sur le châssis, ceci à l'aide des triangles et des trains montés "à blanc".



Enfin arrive les jour ou, une fois les triangles traités et toutes les pièces réunies, la voiture va reposer sur ses roues arrière pour la première fois !....



Assemblage... et voilà, la moitié du chemin est faite, et ça a l'air de marcher !



Même schéma pour l'avant, toutes les pièces soigneusement réunies comme un jeu de Légo grandeur nature...



Ca y est, la voiture repose sur ses 4 roues, quelle émotion ! J'utilise pour ce faire, les roues de ma défunte 305... reste à paufiner le train avant, j'hésite à cet instant encore entre un bras supérieur et une barre stab' (Donkervoort) ou deux triangles superposés (Westfield), à voir...

Revenir en haut Aller en bas
Gagat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4655
Age : 42
Localisation : Orléans (45)
Emploi : Dev-Pack
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Dim 3 Sep 2006 - 22:28

Mais ça me dit quelque chose tout ça! scratch
Mais oui, tu as eu droit à plusieurs articles dans Gazoline!

A l'époque j'achetais ce magazine (entre autres) et j'avais été admiratif devant ton projet: partir d'une planche à dessin et de quelques bouts de tubes... drunken (le kitcar me passionnais déjà Very Happy )

Et justement, en juin (je crois) de cette année, je me suis souvenu de ces articles, alors et je suis allé ressortir de mes archives ces vieux magazines te concernant.
Comme ton nom était cité, j'ai fait des recherches sur le net pour te retrouver (en vain) et t'inviter sur le forum... mais en fait tu y étais déjà inscrit! Laughing

Et bien je suis content que tu sois parmi nous car ça me donne l'occasion de te féliciter pour ton travail et ton obstination!

Bravo également pour ton article sur le forum, vivement la suite!


_________________


Dernière édition par le Dim 3 Sep 2006 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kitcar.bb-fr.com En ligne
JJ-Spyder
habitué
avatar

Nombre de messages : 2186
Age : 63
Localisation : France - IDF
Emploi : Vendeur de soft...
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Dim 3 Sep 2006 - 22:49

Nous qui pensions être seul... On avait des maîtres, et on l'ignorait...

Respects !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thepartners.fr
gaby993
habitué
avatar

Nombre de messages : 782
Age : 38
Localisation : Nevers
Emploi : Dans l'automibile
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Lun 4 Sep 2006 - 10:27

Oui, si c'est bien celle de Gazo, je suivais avec impateince les étapes...Puis plus rien sur la suite.?

Effectivement, vivement la suite.

Je brule les étapes, tu as réussi à l'homologuer?
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeminhi.blogspot.com/
elno
habitué
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 47
Localisation : 77
Emploi : graphiste freelance
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Lun 4 Sep 2006 - 16:42

Beau travail Alex Twuh !!!!,
Le chassis tubulaire est super , bien ouèj', comme quoi , la patience est bien récompenser quand le travail est en conséquence !!!!!!.
ça prend forme et ça doit etre quelque chose , quand on voit son chassis sur les roues !!!! ça , y a pas photos c'est bon pour le moral !!!!!
J'ai hate d'en etre à cet étape ......voir même je préferais "finie" !!!!!!!!
Je suis impatient de voir la suite .
A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elnostudio.com/
ledams66
habitué
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 44
Localisation : La Réunion l'île de beauté
Emploi : Prof d'usinage sur centre d'usinage et tour numérique
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Lun 4 Sep 2006 - 18:34

beau boulot drunken il y en a qui on de la chance d'avoir un grand garage.... geek
Revenir en haut Aller en bas
flo
habitué
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 37
Localisation : thonon (74) pres des cimes ......
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Lun 4 Sep 2006 - 20:01

Je suis sur le c.. m'sieur!!! affraid
Chapeau bas pour ta realisation!! ca doit etre un pure bonheur quand tu doit mettre la derniere roue, pour faire reposer le bébé sur le sol???

Heu juste une question: tu as ouvert combien de bouteille pour feter ca!? lol!
Revenir en haut Aller en bas
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Lun 4 Sep 2006 - 20:58

Bonsoir, merci à tous pour les commentaires, bon c'est sûr que les habitués de Gazoline vont trouver que je me répète un peu, mais quand on aime on ne compte pas... n'est-ce pas ? Je le dis haut et fort, mais vous le saviez déjà, faire SA voiture c'est le top, quelquefois décourageant, mais globalement hyper-interessant, depuis 12 ans, je sais de quoi je parle... Je ne vais pas aborder le thème délicat de l'homologation maintenant, sachez simplement qu'à l'heure actuelle ma voiture est immatriculée, assurée et possède un CT, je n'en dis pas plus, on verra plus tard, pour l'instant la suite...
Very Happy Very Happy
Hommage tout d'abord à la donneuse, une brave Sierra 2 litres carbu de 91 avec 90000 km qui a fini sa vie dans un fossé Haut-Sâonois un jour de 1998...



Sierra qui outre sa mécanique proprement dite, me fournit son faisceau électrique que je compte bien "adapter" sur ma voiture (idiot que j'étais...), comme vous pouvez le constater les premiers essais pendant l'été 1998 sont assez rock'n roll Shocked



J'insiste pourtant très lourdement et très longtemps, persuadé que mes petites étiquettes me permettront d'adapter ce foutu faisceau...



Parallèlement je trouve un réservoir de Renault 18 qui s'adapte parfaitement, évidement le volume du coffre s'en ressent un peu.... mais avec 54 litres, on a une belle autonomie, plus qu'avec les 30 et quelques d'une Caterham.



Fin 1998 quand je regarde la voiture "prendre forme", en tout cas être équipée au fil des mois de ses accessoires mécaniques, je me dis qu'il faut VRAIMENT que je m'attèle sérieusement à mon électricité (je précise, je n'y connais RIEN !)



Je décide donc de partir d'un schéma électrique de... 4L ! (et oui j'aime les 4L...) pour sa simplicité, je recommence le tout fil à fil et intégralement, on est maintenant en 1999.



Ce fut long mais tellement plus propre, j'arrive à la fin de mon faisceau, le tableau de bord a sa configuration définitive Smile .



Vu de dessous c'est un peu moins sexy (photo prise avant la mise en place de riselans et de scotch isolant, je précise !...)



Après le faisceau électrique je résouds , enfin, un gros problème, au propre comme au figuré: le raccourcissement de l'arbre de transmission, le moteur est désormais relié aux roues !...et on est déjà en l'an 2000 (j'ai changé de boulot, on ne peut pas être partout à la fois, hélas... Crying or Very sad )

La fois prochaine une grosse parenthèse "fibre de verre", beuark.

Very Happy Cool tongue
Revenir en haut Aller en bas
elno
habitué
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 47
Localisation : 77
Emploi : graphiste freelance
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mar 5 Sep 2006 - 10:56


J'attends la suite avec impatience !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elnostudio.com/
GENESCHULCE
habitué
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 45
Localisation : THIERS PUY DE DOMES
Emploi : PHOTOGRAPHE
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mar 5 Sep 2006 - 11:35

Je ne connaiser pas le mag "Gazoline" pardon mais je viens du milieu de P... que connait bien scobra

Mais la en voyant le boulot effectue je suis baba d'admiration

Vivement la suite

Gene Schulce best regard
Revenir en haut Aller en bas
JJ-Spyder
habitué
avatar

Nombre de messages : 2186
Age : 63
Localisation : France - IDF
Emploi : Vendeur de soft...
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mar 5 Sep 2006 - 11:42

LA SUITE, LA SUITE...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thepartners.fr
fgsuperseven
habitué
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : Indre 36
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mar 5 Sep 2006 - 21:21

Cette histoire a bercé mon enfance! Si je me souviens bien, elle passait dans Gazoline... !
Revenir en haut Aller en bas
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mer 6 Sep 2006 - 20:55

Salut tous, retour en arrière (juillet 1995), grosse parenthèse sur ce qui me laisse le souvenir le moins agréable... pour rester poli ! Mad La fibre de verre, en effet est le matériau que j'ai utilisé pour toutes les pièces de carrosserie amovibles, comme les vraies Seven ou Donkervoort. C'est bien mais c'est sale, c'est long, ça pue, bref j'aime pas particulièrement Sad ; je n'y connaissais pas grand chose et là encore, après de nombreux mois à glaner les bonnes infos, les bons conseils et trouver les produits, je me suis lancé...

Première étape: fin 1995, je construis les modèles des pièces, je les cire pour ensuite en tirer un moule, j'utilise des structures en contreplaqué, de la mousse polyuréthane et du platre... Ici le modèle du nez en train d'être ciré avant moulage et le début des ailes avant...



Les ailes avant c'est compliqué, et ce n'est de le dire, ça commence par ça:



Ensuite mousse polyuréthane pour donner une forme générale:



Et puis platre et ponçage, ponçage et encore ponçage avant le cirage et le moulage:



Les moules sont fabriqués en fibre de verre également, ici moulage d'un demi-moule d'une aile arrière:



Le démoulage, malgré un cirage plus que généreux se passe généralement très bien Very Happy comme ça...



Parfois c'est rock'n roll Mad , ici je casse le modèle du nez pour pouvoir récupérer le moule autour, un beau souvenir...



Au fil des mois (juin 1996) je termine cette séance fibre de verre avec mes pièces en gel-coat blanc (quelques reprises sont nécessaires)



Après quelques corrections, une bonne dose d'huile de coude et du ponçage, encore du ponçage, début 1997 je passe le tout à l'apprêt Koba de chez PPG, persuadé que je n'aurai plus à retoucher à tout ça... erreur !...

Revenir en haut Aller en bas
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mer 6 Sep 2006 - 21:21

Un peu de mécanique, ça change, en juin 2000 je réalise l'affaire du siècle: 5 jantes+pneus de Caterham, en 205/45 16 au tiers du prix du neuf, j'ai désormais trouvé mes roues définitives Laughing



Pendant que je suis dans les grosses dépenses, pourquoi pas une paire de carbus Weber horizontaux, là par contre le prix est moins sympa, gloups Shocked Notez le déplacement du remplissage d'huile because le manque de hauteur du capot...



Je change quelques bricoles, ce n'est pas la première fois (innombrables modifs en cours de route...), ici (avril 2000) j'ai transformé le support de frein à main, auparavant trop "léger", le circuit de freinage arrière a lui-aussi évolué:



On est désormais plus très loin des premiers tours de roues ! A l'époque j'envisage, pour plus de simplicité, d'utiliser un silencieux cylindrique de... Peugeot J7, sacrilège ! Pour le raccorder au collecteur je coupe, je ciintre je soude... (août 2000)



Les fluides sont tous présents (même le lave-glace !), la mécanique va bientôt rugir:



Ca y est, c'est fait ! Les photos sont nulles, c'est l'émotion, mais fin août 2000 elle sort de la propriété familliale par ses propres moyens, grand moment d'émotion L'avantage d'habiter dans un trou comme moi c'est qu'on peut se promener avec un engin pareil sans trop de "risques"...



Revenir en haut Aller en bas
Gagat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4655
Age : 42
Localisation : Orléans (45)
Emploi : Dev-Pack
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mer 6 Sep 2006 - 22:02

alex-twuh a écrit:
mais fin août 2000 elle sort de la propriété familliale par ses propres moyens, grand moment d'émotion
J'immagine bien ta joie! Tu rentre des bouts de tubes dans ton garage et tu ressort avec une voiture (enfin presque!) Very Happy Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://kitcar.bb-fr.com En ligne
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mar 12 Sep 2006 - 20:47

Fin 2000, j'emmène la belle chez un garagiste expert en voitures sportives afin qu'il valide mes choix mécaniques et m'indique
éventuellement quelques modifs à effectuer si nécessaire...



Retour à la maison début 2001, commence alors une étape disons... spéciale, qui consiste à redémonter entièrement la voiture avant d'attaquer la partie aluminium de la carrosserie, on commence par le plus facile: les trains roulants:



Le faisceau électrique est lui aussi sorti de la voiture en un seul morceau, plus rien à voir avec l'immonde tas de fils dépareillés de la Sierra...



Enfin, le moteur, gros morceau qui lui aussi va être gentiment remisé avant un nettoyage en profondeur...



Et puis je débute alors la partie qui me laisse le meilleur souvenir, le travail de l'alu, à partir de feuilles de 1,5 mm d'épaisseur (je sais c'est épais...) je commence ma carrosserie, le plus simple d'abord: le plancher, gros morceau tout de même:



Avec des systèmes D en tout genre, je coupe, je lime, j'ajuste, l'alu se travaille super bien, le travail avance assez vite.



Après quelques jours les pièces les plus simples sont déjà faites:



Il faut bien se lancer, je continue en réalisant le boitier de pédalier (habitacle plus long côté conducteur pour le débatement des pédales):



Puis à l'arrière ou ces deux pièces sont les plus complexes à réaliser avec des pliages qui ne souffriront pas de l'à peu près, si je calcule mal mon coup je jette tout et je recommence, heureusement ça se passe sans heurts...



L'arrière est terminé, le fond également, je vais me lancer dans les deux pièces les plus grandes, les parois latérales...

Revenir en haut Aller en bas
superkart
habitué
avatar

Nombre de messages : 703
Age : 38
Localisation : Pres de Nogaro 32..
Emploi : bureau d'etude
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mar 12 Sep 2006 - 22:51

super boulot..surtout pour les polyesters...
c'est le plus chiant a faire sur un proto a mon avis..

enfin nous c'est la ou on a chie le plus aussi... pale
Revenir en haut Aller en bas
http://teamngenering.canalblog.com/
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Mer 13 Sep 2006 - 20:45

Ah ça oui le polyester c'est bien mais qu'est-ce que c'est chiant ! Bon on arrive à faire à peu près ce que l'on veut mais perso je n'arrive pas à me faire à cette matière: c'est sale, ça pue...

Je préfère l'alu (quoique...), la preuve en images d'ici quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
autophil
habitué
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 80
Localisation : la rochelle france
Emploi : EX technicien
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: replique   Jeu 14 Sep 2006 - 19:21

j ai eu le probleme ! cire de demoulage qui n en etait pas impossible de sortir la piece mais quelle belle realisation de ta part Smile Chapeau !!!!
Revenir en haut Aller en bas
gaby993
habitué
avatar

Nombre de messages : 782
Age : 38
Localisation : Nevers
Emploi : Dans l'automibile
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Jeu 14 Sep 2006 - 21:00

C'est le rêve ton auto...
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeminhi.blogspot.com/
alex-twuh
habitué
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation : Haute Saône
Emploi : Rêveur utopiste
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Ven 15 Sep 2006 - 20:53

Cool Bonsoir tout le monde, dernière ligne droite avant la partie la plus excitante : le remontage ! Qui n'a jamais rêvé d'un Légo ou d'un mécano grandeur nature ? Et bien moi c'était mon rêve depuis toujours, et en octobre 2001 j'ai réalisé ce rêve, à partir d'un beau châssis tout neuf fabriqué par soins j'ai construit ma voiture de A à Z... un vrai bonheur !
Que tous ceux qui hésitent à se lancer dans une opération pareille n'hésitent plus, c'est quelquefois usant mais le jeu en vaut vraiment la chandelle...

Retour en mars 2001, je fais découper et plier les deux tôles qui vont servir à réaliser les parois latérales.



Après une première présentation sur le châssis pour s'assurer que je ne me suis pas planté dans mes ctes... je commence à faire les trous de passage des triangles avants.



On remet le tout en place, on vérifie pour s'assurer que tout tombe juste, je vais attaquer le pliage du bord inférieur, là encore, je n'ai droit qu'à un essai silent



Finalement avec d'infinies précautions je plie la tôle et là, miracle, tout tombe pile, une fois encore, ouf !



Il va falloir désormais percer TOUS les trous dans le châssis avant de le faire thermolaquer, c'est à dire tous les trous des rivets et tous les trous des divers accessoires venant se greffer dessus.



Je vous laisse imaginer le nombre de trous nécessaires, sachant qu'il y en a un tous les 5 centimètres...



Toujours le système D pour tenir les parois latérales pendant que je perce les trous des rivets; notez le double rabat de la tôle pour que les rivets se trouvent côté intérieur... chez Martin ils sont sur le haut du tube donc visibles, j'ai même déjà vu des répliques Anglaises ou il n'y a pas de rabat du tout et la tôle est rivetée à l'extérieur du châssis !!!....



Petit à petit je remonte à nouveau quelques éléments afin de tout ajuster proprement, ici le tableau de bord afin de replacer le faisceau et percer les trous des agrafes...



Tout ce petit monde trouve sa place. A l'époque je travaillais Chez Peugeot et je baignais toute la journée dans les pièces détachées, j'ai eu tout le loisir de repérer des agrafes adaptées, les colliers qui allaient bien... pour ensuite acheter le nécessaire. L'objectif étant d'avoir une voiture qui n'ait pas l'air de sortir de mon garage mais de chez Donkervoort, objectif finition irréprochable !



On est en mai 2001, l'été approche et comme tous les étés depuis 1994 je rêve que ma voiture est finie et que je vais aller montrer aux kakous en 205 ou golf tunées ce qu'est une VRAIE voiture de sport!... Ce n'est pas encore pour 2001 mais j'y travaille... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Speed64
habitué


Nombre de messages : 1986
Age : 44
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Ven 15 Sep 2006 - 21:39

ça avance bien Shocked bon courage pour la suite de ton projet Wink
Revenir en haut Aller en bas
gaby993
habitué
avatar

Nombre de messages : 782
Age : 38
Localisation : Nevers
Emploi : Dans l'automibile
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   Ven 15 Sep 2006 - 21:54

356Speed64 a écrit:
ça avance bien Shocked bon courage pour la suite de ton projet Wink

Elle est finie je crois!?C'est pour ça que ça avance vite! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdeminhi.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réplique Donkervoort: l'école de la patience...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réplique Donkervoort: l'école de la patience...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réplique Donkervoort: faites la même...
» Une réplique de Donkervoort !
» Donkervoort D8
» recherche d'école de trial
» Capo, l'école de l'humilitée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kitcar.fr :: Les répliques :: Les Seven-
Sauter vers: